• Beth Ditto se livre dans une autobiographie percutante.

    La chanteuse de Gossip vient de sortir "Diamant Brut", un ouvrage où elle raconte son enfance, la formation du groupe, mais aussi des souvenirs moins connus, comme les agressions sexuelles qu'elle a subies. Un livre à l'image de Ditto, profondément sincère.

     

    beth-ditto-solo-2
     

    Cela faisait un petit bout de temps que l'on attendait l'autobiographie de Beth Ditto, annoncée il y a près de deux ans. "Diamant brut" vient d'être publié en France, en même temps que sa parution américaine. Si la chanteuse avait révélé - dans un geste punk sans complexe - qu'elle avait dit oui à sa maison d'édition "pour l'argent", elle n'en a pas moins saisi l'occasion pour écrire un ouvrage extrêmement sincère.

    N'espérez pas entrer dans les coulisses des défilés de mode que fréquente aujourd'hui la star de 31 ans. Oh non ! Elle a choisi de passer plutôt rapidement sur l'explosion de Gossip pour mieux se concentrer sur son adolescence.

    Agressions sexuelles et premier concert
    Et là, Beth Ditto raconte des choses qu'elle n'avait jamais dit ailleurs, d'une manière à la fois pudique et profondément authentique. Sa tante un peu fêlée chez qui elle vécut un temps, les multiples petits amis de sa mère, les agressions sexuelles que Mary Beth Ditto a subi de la part de son oncle et, plus généralement, les abus sexuels qui étaient dans sa famille une habitude si ancienne. Bienvenu dans l'Amérique "white trash" de l'Arkansas, où le racisme, le sexisme et l'homophobie sont la norme.

    beth-ditto-diamant-brut
     
    Heureusement, on découvre également comment l'interprète de "Standing in the way of control" s'en est sortie. On lit avec avec délectation sa rencontre avec Nathan et Kathy, le guitariste et la première batteuse de Gossip, sa découverte du féminisme, son départ pour Olympia (la Mecque des Riot Grrrls!), le premier concert... ou encore comment elle a développé sa formidable répartie : Mon embonpoint m'a aidée à devenir une extraordinaire chanteuse sur scène. (...) A l'école, il me fallait devancer les autres, en me moquant de moi-même avant qu'ils n'aient l'opportunité de le faire. Je devais être plus charmante, plus incisive, plus marrante.
     
    Avec une auteure lesbienne et féministe
    Le lecteur homo peut être rassuré : bien sûr, la rockeuse n'oublie pas d'évoquer la découverte de son homosexualité ou encore sa rencontre avec Freddie, son ex-compagnon trans. Le "gaydar" de mes camarades fonctionnait à plein régime quand j'arpentais les couloirs du lycée. "T'es gouine ?", me demandait-on, peut être à cause de mes cheveux, extrêmement courts à l'époque, ou peut-être parce que je suis en effet une gouine. Quoi qu'il en soi, il est désagréable de voir autrui discerner ce que vous gardez au fond de vous avant que vous ne soyez prêt à le lui dévoiler. J'en étais malade.

    Cerise sur le gâteau lesbien : pour l'aider dans l'écriture de ses mémoires, la Ditto a choisi Michelle Tea, romancière out et féministe, bien connue Outre-Atlantique pour son collectif queer Sister Spit. Un ouvrage résolument "girl power".

    "Diamant brut", de Beth Ditto et Michelle Tea (Edition Michel Lafon), 18,95 euros

    Gossip sera en tournée en France en novembre. Le 4 novembre à Bordeaux (La Patinoire), les 6 et 7 novembre à Paris (Zénith), le 8 à Lille (Zénith), le 10 à Rennes (La Liberté), et le 26 à Montpellier (Zenith Sud).

    Par Olivier de Cléry.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :