• Dans le cadre du Mois de la Photo à Paris, novembre 2012, le Fotomuseum Winterthur est l’une des institutions invitées au Centre Culturel Suisse de Paris

    1347985021_10_wapfrec
     
    Sensuel, magnifié, le corps masculin est omniprésent dans la photographie contemporaine. Nul ne l'a aimé autant que Walter Pfeiffer (photo).
     
    thumb.large.Pfeiffer_2004_030_017_m
     
    Depuis sa création en 1993, le Fotomuseum Winterthur s’est imposé comme l'une des institutions les plus importantes consacrées à la photographie contemporaine. Aujourd’hui, sa collection très internationale compte environ 4 000 œuvres, rassemblées grâce à une politique d’achat, de dons et de prêts permanents. Pour "Body Language", l’axe thématique choisi est le corps humain, ses représentations, ses postures, ses gestes, ses significations, de la sphère intime au champ social. Largement représenté depuis l’origine de la photographie, le corps est devenu un thème encore plus important depuis les années 1960-70. Sa représentation devient alors source de revendications, notamment identitaires, homosexuelles ou féministes. Depuis, le corps est omniprésent dans la production contemporaine : mis en scène, sensuel, magnifié, abîmé, vieilli, fragmenté…L’exposition permet de découvrir les œuvres d’artistes suisses de renom comme Urs Lüthi, Ugo Rondinone, Hannah Villiger, Walter Pfeiffer ou Annelies Strba, de grands noms de la photographie comme Richard Avedon, Nan Goldin, Nobuyochi Araki ou Peter Hujar, des figures importantes de l’art contemporain comme Vito Acconci, Valie Export, Barry Le Va ou Laurie Anderson, mais également des œuvres significatives d’artistes moins connus.
     
    Centre Culturel Suisse, 32-38 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
     
    Par Olivier de Cléry.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique